Trang nhà > Bạn đọc > Hải ngoại > Agent Orange

Agent Orange

Thứ Năm 18, Tháng Bảy 2013

Les vietnamiens d’aujourd’hui portent étonnement peu de séquelles psychologiques de leur passe récent pour le moins traumatisant. Je rappelle les chiffres : la dernière guerre du Viet Nam achevée il y a moins de 40 ans a fait 58 000 morts américains et… 3 a 5 millions de morts Vietnamien. C’est plutôt un gigantesque massacre qu’une guerre qui a simplement fini par user les américains plus vite que les vietnamiens, même si il a avait 50 morts vietnamiens pour un mort américain.

Aujourd’hui les américains peuvent venir sans problème, touristes et entreprises, ils sont bien accueillis. Quand aux français, les Vietnamiens sont devenus plutôt francophiles avec le temps ! Détail amusant : ma ruelle relie les rues Nguyen Thien Thuat et Cao Thang, deux grands noms de la résistance a la colonisation française a la fin du 19e. Pas mal comme emplacement pour des français.

Pas tellement de séquelle psychologique de notre point de vue, mais des traces indélébiles en nombre, a commencer par la catastrophe environnementale et sanitaire toujours d’actualité provoquée par l’agent orange (produit chimique invente dans les années 40 et produit pendant la guerre par la firme Monsanto pour faire tomber les feuilles des arbres dans la jungle et débusquer la guérilla). Dans les zones rurales, tous les sols, toutes les plantes et tous les animaux sont encore aujourd’hui pollues massivement a la dioxine. Des tribunaux ont reconnu récemment le lien entre l’herbicide et de nombreuses malformations et maladies (cécités, malformations congénitales, cancers…), un nouveau jugement vient d’être rendu dans ce sens.

Evidemment, cette histoire ne va pas sans son lot de turpitudes, comme des scientifiques reconnus payes pendant des années par Monsanto pour nier le lien entre ces produits et les cancers (notamment Richard Doll, celui qui avait montre le lien entre cancer et cigarette !! Il faut croire que tout s’achète), études falsifiées, immunités des Etats-unis pour les faits commis pendant la guerre… La nocivité du produit a été révélée pendant la guerre, personne ne sait exactement depuis quand elle était connue. Les Etats-Unis ont donc arrêté son épandage massif, surtout pour les soldats américains.

Bref, Napalm, agent orange, bombes a sous-munition, une guerre bien propre sans armes chimiques reconnues par l’ONU donc pas de problème. Si vous envahissez une région vous pouvez la vaporiser au préalable avec du Round Up on y voit plus clair après.

Posté par Mathsoviet


Xem online : 17-7-2013